Incendie dans un tunnel suisse

Les sapeurs-pompiers du Territoire de Belfort complètent l’action de leurs homologues suisses.

Jeudi 4 octobre 2018, le CTA reçoit un appel d’une société de transport terrifortaine. Celle-ci sollicite l’intervention de secours, pour un incendie intéressant l’un de ses bus se trouvant en Suisse sous un tunnel. Ce dernier transportait 54 étudiants de l’école d’Art Gérard Jacot de Belfort sur leur retour de Suisse. Après avoir localisé précisément l’intervention et effectué un contre-appel auprès du Central d’Engagement et des Télécommunications – CET – de la Police cantonale suisse, le sous-officier de garde du CTA engage le 1er échelon des secours français, vers le tunnel du Bois de Montaigre à Bressaucourt. Pour mémoire le Territoire de Belfort et le Canton du Jura Suisse sont liés par un arrangement particulier relatif à une assistance opérationnelle transfrontalière mutuelle en cas d’urgence. Trois officiers, deux engins-pompes, une ambulance et un véhicule d’air respirable tunnel et son ventilateur grand débit sont dépêchés sur les lieux en première intention. Puis au regard des premières informations, un poste médical avancé (PMA) est ajouté au départ, par anticipation. Sur le terrain, les sapeurs-pompiers de Porrentruy interviennent rapidement et attaquent massivement le bus totalement embrasé. Les secours français les rejoignent dans le tunnel et leur prêtent assistance pour refroidir le véhicule. Ils procèdent également à des reconnaissances pour s’assurer que le tunnel ne contient plus personne et mettent en œuvre de puissants projecteurs pour éclairer la zone d’intervention, à présent totalement dans l’obscurité. A quelques centaines de mètres devant le tunnel, la totalité des occupants du bus s’est rassemblée spontanément. Les cinquante-quatre impliqués sont pris en charge par des ambulanciers et un médecin suisses, épaulés par un véhicule de secours et d’assistance aux victimes du SDIS 90. Au final, seules trois jeunes femmes d’une vingtaine d’années seront évacuées sur l’hôpital nord Franche-Comté pour contrôle. Les cinquante et un occupants du car sont indemnes et seront reconduits à Belfort par un bus suisse mis disposition par une société de transport locale. Le bilan de cette intervention spectaculaire est très positif. Aucun blessé grave et surtout une excellente coopération entre les secours suisses et français.