Incendie d’un camion citerne transportant du liquide inflammable

L’objectif de la manœuvre du jeudi 7 mars était de tester la capacité opérationnelle du SDIS90 sur ce type d’incendie avant l’arrivée des secours extra-départementaux. L’autonomie du camion citerne grande capacité (CCGC) de 8 000 litres, du centre de secours (CS) de Belfort-nord, a été testée, renforcée par les camions citernes feu de forêt de 4 000 litres (CCF 4 000), des CS de Belfort-sud et de Delle, ainsi que par le fourgon pompe tonne de formation de 3 000 litres et de secours routier de 3 000 litres, du CS de Belfort-sud. Les cellules dévidoir, du CS Tourelles, et émulseur, du CS de Belfort-nord, ont également été utilisées pour cette manœuvre. Elle a eu lieu sur l’ancienne bretelle de l’autoroute A36 à Danjoutin. Le camion a été simulé par la cellule citerne du SDIS.