Groupes d’intervention spécialisés

L’analyse des risques du département fait apparaître qu’il existe 3 risques prédominants dans le Territoire de Belfort :

  • risque d’inondation, avec les rivières et les nombreux plans d’eau présents ;
  • risque lié aux transports de matières dangereuses : la  "Trouée de  Belfort", passage naturel entre le bassin rhénan et la vallée du Rhône, a permis le développement des voies de communication et des infrastructures (autoroute, chemin de fer, canaux, pipelines) ;
  • divers sites à risques naturels : le massif montagneux du Ballon d’Alsace, les cavités naturelles, les anciennes mines désaffectées visitées régulièrement par des amateurs.

S’appuyant sur cette analyse et pour faire face à ces risques particuliers, le SDIS dispose de groupes de spécialistes opérationnels chargées de participer aux opérations de secours dans leur domaine.

Ces groupes sont les suivants :

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Aquatique  –  GRIMA 90 ;
  • Groupe de lutte contre les risques Nucléaire-Radiologique-Biologique-Chimique  –  GNRBC 90  ;
  • Groupe  de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux et en Montagne  – GRIMP 90 ;
  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Sauvetage-Déblaiement – GRISD 90.

Chaque groupe de spécialistes opérationnels est dirigé par un gradé sapeur-pompier, conseiller technique du directeur départemental des services d’incendie et de secours (DDSIS) dans son domaine. Leur emploi répond aux exigences des guides nationaux de référence, édités par la direction générale de la sécurité civiles et de la gestion des crises (DGSCGC).
Ces groupes font l’objet d’un règlement spécifique pris par le directeur départemental des services d’incendie et de secours, qui prévoit également leurs modalités d’engagement et de fonctionnement.
Les groupes de spécialistes opérationnels sont composées de sapeurs-pompiers des centres de secours et de l’état-major du corps départemental, qui ont reçu une formation spécialisée et sont inscrits sur une liste d’aptitude établie annuellement (par le préfet ou le DDSIS selon la réglementation en vigueur).

Il est à noter que chaque sapeur-pompier qui est membre d’un tel groupe opérationnel est avant tout un généraliste comme ses camarades (il lutte contre les incendies, est secouriste…), qui s’est ensuite engagé dans une formation spécialisée avant d’intégrer ce groupe.

 

GROUPE DE RECONNAISSANCE ET D'INTERVENTION EN MILIEU AQUATIQUE  (GRIMA 90)

Missions

Les différentes missions que le GRIMA 90 est susceptible d’assurer sont :

  • toutes interventions dans des milieux aquatiques naturels et artificiels (reconnaissance, sauvetage, assistance, protection des biens) ;
  • la lutte contre les pollutions et protection de l’environnement en cas d’atteinte du milieu aquatique (pose d’un barrage flottant, neutralisation d’une fuite…) ;
  • certains travaux subaquatiques d’urgence ;
  • la sécurité des interventions ou manifestations en milieu aquatique ou à proximité immédiate ;
  • les recherches diverses (par réquisition de l’autorité judiciaire).

Composition 

Le groupe est constitué de 25 sauveteurs aquatiques de surface (SAV) dont 10 plongeurs (scaphandriers autonomes légers).

Matériels

  • 1 Véhicule Plongeurs (VPL) 4×4 ;
  • 1 Bateau de Reconnaissance et de Sauvetage (BRS) ;
  • des équipements individuels et collectifs (combinaisons, palmes, masques, bouteilles d’air, bouées…).

GROUPE DE LUTTE CONTRE LES RISQUES NUCLÉAIRE - RADIOLOGIQUE - BIOLOGIQUE - CHIMIQUE (GNRBC 90) 

Missions

Les différentes missions que le GNRBC 90 est susceptible d’assurer sont :

  • toutes interventions avec présence de produits chimiques, radiologiques ou biologiques. Lorsque les moyens d’intervention et de protection traditionnels des sapeurs-pompiers sont insuffisants ou inadaptés (reconnaissance, sauvetage, assistance, colmatage de fuites, récupération de produits…),
  • la protection des populations et de l’environnement contre les risques NRBC.

Composition

Le groupe est constitué de 49 spécialistes en risques chimique et biologique, ainsi que de 30 spécialistes en risque radiologique.

Matériels

  • 1 Véhicule d’Intervention sur les  Risques Technologiques (VIRT),
  • 1 Cellule amovible d'intervention sur les Risques Technologiques (CeRT) chargée à la demande sur un camion porteur spécialisé,

ces véhicules sont équipés avec du matériel de balisage, d’obturation, de rétention, d’identification, de combinaisons étanches aux acides et gaz, masques…

 

GROUPE DE RECONNAISSANCE ET D'INTERVENTION EN MILIEU PÉRILLEUX ET EN MONTAGNE (GRIMP 90)

Missions

Le GRIMP 90 est susceptible d’assurer toutes les interventions (reconnaissance, sauvetage et assistance) dans des milieux naturels et artificiels, lorsque les moyens traditionnels des sapeurs-pompiers sont inadaptés, insuffisants, ou si leur emploi s’avère dangereux en raison de la hauteur ou de la profondeur (excavation, ravin, falaise, immeuble, grue, montagne, effondrement minier…).

Composition

Le groupe est constitué de 18 spécialistes en intervention en milieu périlleux, qui ont également reçu une formation complémentaire pour intervenir en moyenne montagne.

Matériels

  • 1 Véhicule d'intervention en milieu périlleux et montagne (VIMP) 4x4 ;
  • des équipements individuels et collectifs : casques, harnais, cordes, treuils, tyrolienne, brancards spéciaux ;
  • et des barquettes à victimes….

 

GROUPE DE RECONNAISSANCE ET D'INTERVENTION EN SAUVETAGE DÉBLAIEMENT (GRISD 90)

Missions

Le GRISD 90 a pour mission d’effectuer des reconnaissances, sauvetages de vies humaines ou d’animaux, protections de biens et sécurisations de site, en présence de cas ou risques d’effondrement, d’incarcération particulière ou d’écrasement (ex : effondrement de bâtiment ou de conduit souterrain, effondrement de tranchée, chute dans un silo en activité, accident d’engin lourd, etc.).

Il intervient rarement seul, mais en complément de moyens d’intervention conventionnels du GRIMP 90.

Composition

Compte tenu de la taille du département du Territoire de Belfort, les moyens humains et matériels du GRISD 90 sont dimensionnés à minima afin que les sapeurs-pompiers du corps soient en capacité de réaliser une première intervention spécialisée dans l’attente de moyens de renforts des SDIS limitrophes (Haut-Rhin et Doubs notamment).

Matériel

  • outils mécaniques et hydrauliques de manœuvre de force ;
  • outils de déblaiement ;
  • équipement d’étaiement.