Epidémie COVID-19, un cas suspect détecté et traité immédiatement à Dorans

Daniel Schnoebelen, maire et premier vice-président du Conseil d’administration du SDIS 90, a encouragé une personne isolée de son village et présentant des symptômes depuis une semaine, à aller consulter son médecin pour se faire soigner dans de bonnes conditions. Ceci grâce au nouvel outil dont disposent tous les maires du département depuis début avril, un formulaire mis au point par l’Agence Régionale de la Santé et le SDIS 90, sous l’égide de la préfecture du Territoire de Belfort, listant les symptômes les plus courants permettant d’identifier les premiers signes de la maladie du COVID-19. Ce dernier leur a été transmis par le préfet du Territoire de Belfort dans le cadre du suivi du plan d’urgence sanitaire.

Daniel Schnoebelen témoigne : « Ce questionnaire est très accessible et nous les élus, au plus près de nos administrés les plus vulnérables, en sommes très contents. La population réagit très bien également et nous remercie d’assurer cette vigilance. D’ailleurs pour qu’ils y aient tous accès, nous l’avons mis en ligne sur notre site internet ».

Le bel engagement de la commune de Dorans

Depuis le début de la crise sanitaire, Daniel Schnoebelen a alerté son équipe municipale et donné des consignes à ses quatre adjoints pour participer activement à la lutte contre l’isolement des personnes âgées, seules, handicapées ou souffrantes. C’est ainsi qu’ils téléphonent tous les deux jours à leurs administrés vulnérables pour prendre de leurs nouvelles et leur rendre de nombreux services. Dans cette même lignée, la commune très soucieuse du bien-être de ses 800 habitants a déposé dans leurs boites aux lettres, un flyer avec les coordonnées personnelles du maire et de ses adjoints précisant que toute personne en difficulté pouvait les contacter.