Toxicité des fumées

Le groupe de travail sur la toxicité des fumées est relancé. Le 23 juin dernier, une première réunion « bilan » a permis de faire le point sur les avancées et dernières déclinaisons du guide de doctrine national réédité en septembre 2020.

Le groupe est composé de référents de chaque groupement/service intéressé par le sujet des fumées :

  • Le service communication rattaché à la direction générale pour diffuser au fil des avancées du groupe de travail les bonnes pratiques, les nouveautés et les rappels nécessaires au travers des différents supports d’information ;
  • Le groupement des services techniques et logistiques en ce qui concerne les Equipements de Protection Individuelle, les bâtiments, les véhicules et les matériels ;
  • Le groupement des services opérationnels est en charge de l’organisation opérationnelle notamment pour toutes les phases d’une intervention de lutte incendie. Ce dernier définit la ligne de conduite en matière de travail avant, pendant et après l’opération en déclinaison des guides de doctrine et de techniques opérationnelles ;
  • Le groupement des services ressources humaines pour la formation des agents. Les compétences à développer devront prendre en compte l’ensemble des moyens à disposition, les recommandations et doctrines opérationnelles pour établir une ligne de conduite en formation. Ces mesures seront intégrées dans les règlements internes de formation ;
  • Le service de santé et de secours médical en ce qui concerne l’aptitude médicale, la traçabilité de l’exposition et les dispositions organisationnelles qui peuvent impacter la santé des sapeurs-pompiers (formation, fiches du guide OPS…).

La dotation du « Sac suie » auprès des engins d’incendie du SDIS cet été a fait l’objet d’une communication spécifique et un module de formation a été organisé au niveau de la FI SPV 2021. Une fiche du guide OPS est parue pour définir l’usage de ce matériel. Le travail de communication accompagne les travaux menés au sein du groupe depuis plusieurs mois et seront poursuivis à chaque nouveauté et à chaque étape de la prise en compte de ce risque.

Une réflexion est en cours au niveau technique pour améliorer le travail avec les cagoules de feu. De nouvelles cagoules sont à disposition des SDIS et ont reçu l’homologation des instances nationales. Ces avancées techniques engagent les SDIS dans une réflexion de fond sur la dotation collective ou individuelle de ces EPI et de manière plus générale, les conditions d’utilisation.

Une autre réflexion va être conduite avec la mise en place d’une « zone de désorption » au sein de chaque centre de secours. Cette zone permettra aux EPI légèrement souillés d’être remisés dans un emplacement du casernement dédié spécialement à cet effet et non accessible à toute personne. Les vêtements de feu y seront placés de manière temporaire pendant un temps à définir pour limiter les transferts de contamination par des particules dans les vestiaires de feu.